Connexion    Contactez-nous

Petites annonces (1)

Chaîne Youtube :

Ne ratez aucun test "Action cam", "GPS", ... en vous abonnant à notre chaîne Youtube partenaire :

Trouver un quad :



Trouver un magasin :



Le quad du mois :

Kymco : MXU 700i


Inscription newsletter :

Restez informé de ce qui se passe sur quad.be en encodant votre adresse email ci-dessous

Publié le lundi 03 septembre 2016

Test complet de la caméra d’action “TomTom Bandit”

Après avoir testé la caméra d'action Garmin "Virb XE", j'ai eu l'envie et la possibilité d'en tester une autre pendant plusieurs semaines. Il s'agit de la TomTom Bandit. Etant un fervent utilisateur de leur GPS, leur caméra d’action m’intriguait depuis un moment, de par sa forme et ses caractéristiques. Ma curiosité a enfin pu être satisfaite! Voici mon avis (une version vidéo sera très bientôt en ligne).


Contenu de la boite

Avec un emballage un peu différent de ce qu’on à l’habitude de voir, la TomTom Bandit est mise en évidence sous un plexi courbé. Le packaging dégage une belle impression de qualité et dispose sur chacune de ses faces des informations intéressantes au sujet de la caméra. Voici le contenu détaillé du pack (premium) :

Caméra embarquée TomTom Bandit Fixation guidon
1 Batt-Stick Fixation 360°
Télécommande Adaptateur GoPro
Cache lentille étanche Cache lentille "classique"
Fixation collante plate et courbée Câble d'alimentation

Le système de fixation de la Tomtom semble solide mais est surtout très pratique. En effet, là où la plupart des caméras concurentes impose de visser un élément, la TomTom Bandit s’accroche à l’aide d’un simple "clips" ce qui permet de la faire passer d’un accessoire à un autre très rapidement.

L’initiative de Tomtom d’ajouter à son pack une attache offrant la compatibilité avec les accessoire GoPro est un vrai bonheur pour tous ceux qui, comme moi, en possèdent déjà plusieurs.

Ce pack représente une bonne base pour commencer mais, comme souvent, il faudra vite passer par la case boutique pour acheter des accessoire complémentaires.

Un look bien à elle !

La TomTom Bandit ne passe pas inaperçue au mileu des concurrents. En effet, plutôt jolie, elle se démarque avec sa couleur blanche et ses traits rouges et de par sa forme allongée qui, je trouve est intéressante et pratique lorsqu’on doit la fixer sur le côté d’un casque ou d’un véhicule, elle ne dépasse que très peu vers l’extérieur.

Elle est très réussie et tient bien en main même si cette caméra d’action fait plutôt partie des “grosses” de sa catégorie puisqu’elle mesure 94 x 38 x 52 mm et pèse 190g sans pour autant que cela soit gênant. Côté matériaux, je peux confirmer après plusieurs chutes (en moto) qu’elle est très solide. J’ai cassé une attache GoPro mais la caméra n’a pas le moindre coup ou griffe. Par contre, le revêtement blanc est assez salissant (selon les activités).

La fixation très pratique de la TomTom Bandit permet aussi une rotation de la caméra allant jusqu’à 180°, ce qui permet en général, peu importe le support choisi, de toujours trouver le bon angle pour les prises de vue.

Aucun boîtier de protection n'est nécessaire pour cette caméra d’action. Sous l'eau, elle dispose d'une étanchéité jusqu’a 40 mètres de profondeur (à condition de mettre le cache lentille étanche).

Un autre élément particulier de la TomTom Bandit est sa batterie, TomTom l’a baptisé la “Batt-Stick”. Contrairement à tous ses concurents, la batterie se présente sous forme de cylindre avec sur l’arrière un bouton permettant de voir la niveau de charge (4 leds vertes). Sur le côté, l’espace pour insérer la carte mémoire (microSD jusqu’a 64GB) et sur l’avant, un port USB 3.0 qui permet de recharger la batterie et transférer les vidéos/photos vers un ordinateur. Aucun câble n'est donc nécessaire.

Facile à démarrer, facile à prendre en main :

La mise en route est très rapide: on insère la carte Micro SD dans la batterie, ensuite la batterie dans la caméra et c’est parti!

La caméra est pourvue de 2 boutons et un pavé directionnel. Appuyez 2 secondes sur l’arrière de la caméra pour l’allumer, appuyez encore une fois dessus et l’enregistrement démarre (ou photo en fonction du mode sélectionné). Pour arrêter l'enregistrement, appuyez sur le bouton à l’avant pendant 2 secondes et réappuyez à nouveau pour que la caméra s'éteigne.

Le bouton multidirectionnel va permettre de sélectionner le mode de capture et modifier les différents réglages. La navigation proposée par TomTom est relativement différente de ses concurrents mais reste néanmoins très intuitive et agréable à utiliser (ne nécessite clairement pas la lecture du mode d’emploi).

L'écran

Le petit écran placé sur la partie supérieure de la caméra permet de voir le mode de prise de vue vidéos et photos sélectionné, l’état de la batterie, l’état de la mémoire et les capteurs activés. Il permet également la navigation dans les différents menus. Il est parfaitement lisible en plein soleil mais aussi pendant la nuit grâce à son "rétroéclairage".

La TomTom Bandit ne possède pas de grand écran pour permettre des cadrages. Pour ce faire, il faudra obligatoirement passer par l’application mobile “Tomtom Mobile” (IOS et Androïd). Celle-ci permet de voir en temps réel ce que votre caméra est en train de filmer, de modifier tous les réglages de la caméra et évidemment de démarrer et arrêter les enregistrements et/ou prendre des photos à distance. Cette application est très simple d’utilisation et permet également de faire des montages rapides juste en secouant votre smatphone ou encore d’ajouter de la musique.




De la 4k mais pas seulement… !

Voici les formats vidéos classiques (mais efficaces) que l'on retrouve sur la TomTom Bandit:

Vidéo 4K : 15 ips
Vidéo 27K : 30 ips
Vidéo 1080P : 60, 30 ips
Vidéo HD 720p : 120, 60 ips

J’ai très peu utilisé la 4K (15 images/seconde) qui à mon sens, reste fort limitée au niveau de la fluidité, même lors de prises lentes. Par contre, ce mode est génial pour des prises fixes comme, par exemple, un paysage ou un timelapse. Si vous aimez l’excellente qualité, Tomtom Bandit propose un mode 2,7k en 30 images/seconde très intéressant. Toutefois, pour filmer dans des situations rapides, je conseille davantage d'adapter les réglages en mode 1080p 60 images/seconde afin d'obtenir un résultat plus que satisfaisant en terme de qualité.

Dans l’ensemble, je suis satisfait des vidéos enregistrées avec cette caméra malgré que les couleurs manquent parfois un peu de “peps” et qu’elle semble avoir des difficultés à gérer le passage de l’ombre à la forte luminosité (dans les bois par exemple).

Si on est fan de sport qui "secouent" (motocross, descente vtt, ...), on risque d’être un peu déçu du résultat des vidéos car la TomTom Bandit ne dispose pas de stabilisateur. Par contre pour des sports plus “doux” comme le vélo (route), la voiture, l’aviation, le ski, la rando, ... c’est top.

En ce qui concerne les photos, j’ai eu l’occasion d’en prendre quelques unes et le résultat est très satisfant et le mode Timelaps aussi.

Voici les modes photos que l'on retrouve sur la TomTom Bandit:

Simple : 16 MP
Rafale : Jusqu'à 10/ips
Continue : 1/1, 5, 10, 15, 30, 60 s

Les exploits

La TomTom Bandit ne se contente pas que de filmer. En effet, elle dispose de différents capteurs qui marquent automatiquement les exploits dans votre vidéo en utilisant la vitesse, la force, l'accélération, la rotation, l’altitude, ... .

Il est également possible d'ajouter manuellement des exploits pendant l'enregistrement d'une vidéo en appuyant sur le bouton d'enregistrement sur la caméra ou la télécommande. Ces exploits ont pour objectif de permettre de retrouver facilement les éléments marquants de votre vidéo (vitesse la plus élevée, accéleration, beau paysage, ...) .

Vous pouvez consulter vos exploits automatiques et manuels (ou en ajouter des nouveaux) dans la bibliothèque de l'application mobile Bandit ou via l'application "TomTom Bandit Studio" sur votre ordinateur.

Les données liées aux exploits peuvent également être ajoutées aux 4 coins de vos vidéos. Voici les icônes d'exploits utilisées :



Le caméra peut également récolter des données liées à votre fréquence cardiaque mais cela nécessite le port d'une ceinture cardio-fréquencemètre compatible.

Logiciel et application

Tomtom propose son logiciel “Tomtom Bandit Studio” pour le montage des vidéos. Disponible sous windows et Mac, ce logiciel vous permettra facilement de faire des montages vidéo. Le logiciel peut détecter vos “exploits” pour aller directement au meilleurs moments de vos vidéos. Pour rappel, certains exploits se marquent automatiquement ou peuvent être marqués manuellement avec le bouton arrière de la caméra pendant un enregistrement.

Le logiciel permet également d’intégrer vos données (vitesse, altitude, force g, degré de pente, ...) pour qu’elles s’affichent dans la version finale de vos films ainsi que la mise à jour de la caméra pour obtenir les fonctionnalités les plus récentes.




Une autonomie record !!

Comme mentionné plus haut, la Tomtom Bandit possède une batterie avec une forme un peu particulière, mais ce n'est pas tout, son autonomie est également impressionnante. En effet, je n'ai jamais testé de caméra d'action tenant aussi longtemps. Lors de nos tests, elle a tenu 2h non-stop en full HD (Avec Wifi activé).

De plus, la TomTom Bandit préserve l'autonomie de sa batterie en se mettant en veille après deux minutes d'inactivité.

Pour encore augmenter son autonomie, voire la rendre illimitée, un câble existe (en option) et permettra de charger la caméra tout en l’utilisant par exemple via un allume cigare dans un véhicule.

Tomtom propose sur son site d'acheter une deuxième batterie pour un montant de 59,95 €; pas donné certes, mais cela en vaut sûrement la peine si on projette de l'utiliser des journées entières.

 

Conclusion

Dans l’ensemble, cette caméra fut à nouveau une belle découverte. Sa qualité vidéo et photo est très satisfaisante. On retient qu'elle semble davantage adaptée à des activités sans trop de secousses telles que la rando, le ski, le vélo (route), ... ou pour un usage familiale et/ou aquatique. Son principal atout est son autonomie ce qui est très frappant pour une caméra d’action. Son batt-stick et les anneaux permettant la rotation sont très pratiques. Proposée aujourd’hui en pack "aventure" et "vélo" à 299 euro et 349 euro, la Tomtom Bandit est un très bon choix.

Un stabilisateur, des couleurs plus "peps" et un mode 4k en 30 images/seconde la rendraient, à mon avis, presque parfaite!